logo

Stéphanie CAET

Maître de conférence Université Lille 2, Sciences du langage
Téléphone : 03.20.62.7607
Bureau : bureau 329, Département d’Orthophonie, Faculté de Médecine Henri Warembourg, Université de Lille 2
Email : stephanie.caet@univ-lille2.fr

Réseaux sociaux : http://univ-paris3.academia.edu/StephanieCaet

Domaines de recherche :
Linguistique > acquisition du langage, interaction
Linguistique > langue des signes, surdité

Mots-clés : Linguistique, Acquisition du langage, Interaction, Langue des signes, Référence personnelle, Pronoms personnels, Pointage

Présentation :
Mes activités de recherche ont trait au développement du langage chez l’enfant. Depuis plusieurs années, je travaille notamment sur le développement de la référence à soi et à l’interlocuteur (acquisition des pronoms de 1ère et 2ème personne et usage du prénom) chez des enfants francophones et anglophones, avec une approche basée sur l’usage.
J’ai par ailleurs travaillé avec Fanny Limousin (Université Paris 8) et Aliyah Morgenstern (Université Paris3) sur le développement de la référence aux personnes chez l’enfant sourd qui acquiert la Langue des Signes Française comme langue maternelle, ainsi que sur le pointage.
Mes corpus d’analyse sont constitués d’enregistrements vidéos d’interactions parent-enfant ou d’interactions en famille, notamment au cours de dîners familiaux.

Je participe également au projet SignMET (Sign language : Methodologies and Evaluation Tools) pour l’élaboration d’outils d’évaluation des compétences langagières d’enfants de 4 à 11 ans utilisant la LSF.

Enseignements :
Sciences du langage
Sciences du langage appliquées à l’orthophonie
Acquisition du langage

Encadrement de mémoires d’orthophonie autour des thématiques suivantes :
- développement du langage chez l’enfant sourd
- déroulement des interactions entre parents sourds ou entendants et enfants sourds
- déroulement des interactions entre parents et enfants avec retard de langage
- pratiques professionnelles et représentations en orthophonie

Parcours :

Maître de Conférences en Sciences du Langage depuis 2014
Université de Lille, Département d’Orthophonie
Laboratoire STL (Savoirs, Textes, Langage), UMR 8163


FORMATION ACADEMIQUE
2009-2013                    Contrat doctoral fléché (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 ; École Doctorale 514 EDEAGE). Thèse sous la direction de Mme le Professeur Aliyah Morgenstern intitulée Référence à soi et à l’interlocuteur chez des enfants francophones et anglophones et leurs parents.
2008 - 2009                   Master Européen en Linguistique Clinique - EMCL (Université de Potsdam, Université de Groningen et Université de Milano-Bicocca) et Master 2 en Sciences du Langage (Université Lumière Lyon 2). Mémoire sous la direction Marie-Thérèse Le Normand (Université Paris Descartes, France) et Gerard Bol (Université de Groningen, Pays-Bas) intitulé Development of the production of personal and demonstrative pronouns in 3 French-speaking children with Specific Language Impairment.


ENSEIGNEMENT
Depuis sept 2014      Université Lille 2, Département d’Orthophonie

  • Introduction aux Sciences du Langage et connaissances fondamentales en Sciences du Langage (1ère année)
  • Connaissances fondamentales en Sciences du Langage appliquées à l’orthophonie (2ème année)
  • Psycholinguistique et développement langage oral (2ème année)
  • Introduction à la linguistique de la LSF (2ème année)

2014                                Université Paris Descartes et Université de Lorraine

  • Acquisition du langage, 2ème année de Licence de Sciences du Langage
  • Acquisition de la Langue des Signes Française, 1ère et 2ème année de Master

2011-2012                    Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, UFR Langues, Littératures, Cultures et Sociétés Etrangères (LLCSE)

  • Grammaire anglaise, 1ère année de Licence LLCE Anglais
  • Formations doctorales (ED 514) aux programmes CLAN, PRAAT et ELAN (programmes de transcription et d’analyse de données audio et vidéo) ainsi qu’à Excel, Powerpoint et IMovie

Depuis 2009               Interventions dans des séminaires et formations
Formations au programme CLAN destinées à des étudiants de Master en Sciences du Langage, en linguistique anglaise et en orthophonie, doctorants et enseignants-chercheurs (journées d’études du GDR « Langues, langage oral et cognition : acquisition et dysfonctionnements – nouvelles approches », projet ANR DIAREF)
RECHERCHE
Depuis Jan 2014         Membre du projet européen SignMET (Sign Language: Methodologies and Evaluation Tools ; création d’outils d’évaluation des compétences d’enfants âgés de 4 à 11 ans en Langue des Signes Française), piloté en France par Aliyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle – Paris 3) en collaboration avec le CNR de Rome, l’HfH de Zürich et l’Université de Barcelone.
Membre du projet « Signes en Famille » (Création de corpus et valorisation de l’usage de la LSF en famille en France), piloté par Aliyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle – Paris 3), financé par la DGLFLF (Direction Générale de la Langue Française et des Langues de France – Ministère de la Culture et de la Communication).
Projet « Dîner en signes » (Influence du mode de communication sur le déroulement des interactions dans des situations ordinaires telles que le repas), financé par la Fondation Nestlé
2009 – 2013                 Thèse sous la direction de Mme Aliyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle – Paris 3), intitulée Référence à soi et à l’interlocuteur chez des enfants francophones et anglophones et leurs parents.

  • Dans ce travail de thèse, j’ai questionné l’existence d’une relation entre l’usage par les enfants de différentes formes de référence à eux-mêmes et à leur interlocuteur (pronoms de 1ère et 2ème personne, prénom, syllabes fillers, prédicats sans sujet) et le langage que leur adressent les parents. Quatre corpora longitudinaux issus de la base de données CHILDES constitués d’enregistrements vidéo mensuels d’interactions libres dans 2 dyades francophones et 2 dyades anglophones ont été étudiés. Des analyses quantitatives et qualitatives à plusieurs niveaux linguistiques (morphosyntaxe, sémantique et pragmatique) ont été conduites de façon systématique.
  • Parallèlement à ce travail sur le développement de la référence personnelle chez des enfants anglophones et francophones, j’ai également participé à l’analyse de corpus d’enfants acquérant la Langue des Signes Française.

2012 - 2013                  Ingénieure d’étude dans le projet ANR Laterality (Latéralité manuelle et latéralisation du langage chez l’enfant entendant et sourd), piloté par Jacqueline Fagard (Laboratoire Psychologie de la Perception – CNRS – Université Paris Descartes) et collaboration avec le Dr Loundon de l’Hôpital Necker.
2012 - 2013                  Membre du projet innovant SITAF (Spécificités des Interactions Verbales dans le cadre de Tandems linguistiques Anglais-Français), piloté par Céline Horgues et Sylwia Scheuer (Sorbonne Nouvelle – Paris 3).
 2011 - 2013                 Membre d’un projet franco-américain sur des dîners familiaux, piloté par Tami Kremler-Sadlik (UCLA) et Aliyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle – Paris 3)
2009 - 2014                  Membre de l’équipe SeSyLiA (Semantics, Syntax and Language In Action) au sein de l’unité de recherche EA 4398 PRISMES
2005 - 2012                  Membre des projets ANR Léonard et CoLaJE (Communication Langagière chez le Jeune Enfant), pilotés par Aliyah Morgenstern (Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

2009 – 2012        Membre du projet ANR DIAREF (L'acquisition en dialogue des expressions référentielles : approches multidimensionnelles), piloté par Anne Salazar Orvig (Sorbonne Nouvelle – Paris 3)