Sébastien Magnier

 

Compte rendu scientifique de la semaine d’étude autour de la dialogique organisée par le Dr. Helge Rückert de l’université de Mannheim Allemagne organisée du 16 au 21 mars 2009

 

Cette semaine d’étude fut l’occasion d’écouter les présentations des différents étudiants avancés travaillant avec le Dr. Rückert, mais aussi de présenter l’état d’avancement de mes propres travaux.

Durant les expositions des différents homologues allemands des points intéressants ont été soulevés. En effet, nombre de ces étudiants travaillent dans des systèmes logiques proches des considérations que je développe dans mes propres recherches. Il y eu question essentiellement de théorie de la connaissance et de logiques de la connaissance, tant aussi bien épistémiques que doxastiques. Travaillant tout particulièrement sur les logiques épistémiques, j’ai très vite trouvé ma place et mon intérêt dans les différents échanges et débats de la semaine.

Lors de la présentation de mes propres travaux des points cruciaux ont été abordés durant la séance de questions. D’excellentes critiques m’ont été formulées me suggérant des pistes pour accroitre le pouvoir expressif de mon langage logique. Ce fut le cas pour l’introduction de considérations temporelles sur le langage ainsi que l’introduction de paramètres variables sur les annonces publiques avec lesquelles je travaille. Avec l’introduction de ces différents paramètres et variables, mon langage se retrouve grandement enrichi. Tout en étant enrichi, il est aussi novateur par son expressivité accrue, ce qui va me permettre de gagner en finesse conceptuelle tout en me rapprochant de l’effectivité quotidienne de ce que peut être une annonce publique.

Cette semaine d’étude autour de la dialogique donne lieu pour moi à une étroite collaboration à venir avec l’équipe allemande et plus particulièrement avec le Dr. Rückert. Cette collaboration va se concrétiser dans la publication prochaine d’un article résultant du fruit de mes travaux antérieurs augmentés des différentes remarques ayant eut lieu lors des échanges. Par suite nous avons pour objectif de soumettre un abstract de cet article en vue de ma participation à une conférence intitulée Workshop on Games, Dialogue and Interaction à l’université Paris VIII qui se déroulera en septembre prochain.