Traduction et qualité 

Méthodologies en matière d'assurance qualité

Journée d'études

organisée par Ilse Depraetere

dans le cadre du

séminaire "Traduction : problèmes, méthodes, outils"

Vendredi 1er février 2008

 

Maison de la recherche, salle 008

Plan d'accès à l'Université de Lille 3 et à la Maison de la Recherche

 

 

Comment définir et mesurer la qualité d'une traduction ?

 

Cette journée d’étude à pour but d'apporter une vue d’ensemble sur les thématiques liées à la "qualité d’une traduction" et de recenser les différentes approches et méthodologies utilisées de nos jours pour mesurer la qualité.

 

Nous visons à comparer plusieurs réalités. Celle du marché de la localisation : la garantie d'une qualité optimale est un élément important dans le discours avec les clients, mais à quoi correspond cette ‘qualité optimale’ et quels en sont les moyens pour l'atteindre ? Puis s'impose la réalité d’un environnement de formation pour le traducteur : l’évaluation des traductions effectuées par les étudiants devrait se rapprocher des critères professionnels, mais la pondération des différents types d’erreurs reste en effet délicate. Troisièmement, il y a le domaine de la traduction littéraire, où la notion de qualité s'attarde encore sur d’autres principes.

Cette première journée d’étude se veut d'initier le débat entre le monde professionnel et le monde académique. Elle confrontera le domaine de la traduction spécialisée à celui de la traduction littéraire. Elle permettra également de comparer la notion des différents niveaux de qualité en matière de traduction humaine et de traduction automatique. Un dialogue intéressant ainsi qu'une ouverture sur des pistes de recherche innovantes devraient émaner de ces discussions.

 

Chaque présentation durera 30 minutes. A la fin de chaque séance, vous aurez l'opportunité, pendant 15 minutes, de poser vos questions aux différents intervenants.

 

 

Programme

 

 

9h30 – 11h15 : La notion d’assurance qualité – évaluation de traductions sur le marché et à l’université

 

Nancy Matis (Lille III et ISTI, Bruxelles) : Assurance qualité dans le flux de travail : témoignage professionnel.

Ilse Depraetere (Lille III) & Nathalie De Sutter(Yamagata Europe) : Evaluation formelle de traductions vs. correction globale orientée vers le contenu: étude de cas.

 

Carmen Nuñez-Lagos (Lille III) & Nathalie Moulard (Lille III) : Le problème de l’accord (en genre et en nombre) dans les traductions espagnol–>français faites par les étudiants.

 

11.15 - 11.30 : pause

 

 

11.30 - 13h15  Evaluation de traductions littéraires

 

Olivier VanWersch-Cot (Lille III) : La traduction littéraire et le problème de l'autoévaluation.

M. Bollack (Lille III) [titre à communiquer]

Arnau Pons (poète-traducteur) : La traduction des poètes par les poètes : actualisation et critique.

13h15 – 14h30 : déjeuner.

 

 

14.30- 15.45 Traduction automatique & mémoires de traduction (1e partie)

 

Tony Hartley (Université de Leeds) : Evaluation de traductions automatiques.

 

Ilse Depraetere (Lille III) : Evaluation de différents systèmes de traduction automatique : étude de cas.

15.45-16 : pause

 

16- 17h15 : Traduction automatique & mémoires de traduction (2e partie)

 

 Harald Elsen (DELTA International) [1]  : What’s in a name? Post-editing vs. revision.

José Luis Vega (Groupe de coordination du Département de langue espagnole Direction générale de la traduction, Commission européenne) : Gestion qualitative des mémoires de traduction dans le Département espagnol de la Direction générale de la traduction de la Commission européenne.

 

 

 

 

 



[1] Communication en langue anglaise